Adresse
Téléphone

LA COMPAGNIE D’ARC DE VILLEMOMBLE ET SON HISTOIRE

La Compagnie de Villemomble semble fondée le 28 Septembre 1821. Elle fut officiellement reconnue en 3 octobre 1821 par une lettre adressée au sous-préfet de Sceaux par le maire de Villemomble le Sieur Edmé Denis Masson. Ce dernier l'informe que 16 habitants villemomblois désirent fonder une compagnie d’arc en joignant son règlement identique à celui de la Compagnie d’Arc de Montfermeil.

De nombreuses villes avoisinantes fondent aussi des compagnies autour des années 1820: Noisy-le-Sec (1819), Montfermeil (1821), Villemomble (1821), Gagny (1822), Rosny-sous-Bois (1823), Bondy (1828).

 

La première compagnie a son logis au 71 de la Grande Rue, dans un débit de boissons à l’enseigne  « Au Rendez-vous des Chevaliers de l’Arc » appartenant à la famille Montel.  

Les archers de plus en plus nombreux, et comme il n’est possible de recevoir qu’une vingtaine d’archers dans un jardin d’arc de taille modeste, une deuxième compagnie est formée vers les années 1850. La seconde compagnie est logée au 65 de la Grande Rue, dans l’Estaminet d’un certain Delépine.

L’entrée de leurs jardins d’arc se fait vers 1860 respectivement au 22 et 9 de la rue de Neuilly.

 

La deuxième compagnie semble cesser d’exister probablement en juillet 1865, en fusionnant avec la première suite au changement de domicile, de la Grande Rue à la rue de Neuilly.

 

Au 14 de la rue de Neuilly, la compagnie prend un bail un terrain à François Brouet, un entrepreneur de maçonnerie résidant au 93 de la Grande Rue.

Le bail est signé à Villemomble le 21 janvier 1902 et enregistré à Pantin le 26 juin 1902.

M. Claret Marcel Georges décide alors de vendre le terrain à un certain M. Noeli.

La compagnie se réunie d’urgence sous la présidence du capitaine M. Hallot et décida d’acheter cette propriété ainsi que le jardin pour une contenance de 828 m².

Le 10 février 1948, il fut versé en acompte. La compagnie réunit les fonds nécessaires et la vente eu lieu au Raincy chez maître de la Marnierre, le 1er avril 1948 et transmis aux hypothèques le 12 avril 1948. Devenue propriétaire, la compagnie ne cessa de transformer, d’améliorer son jardin d’arc pour le voir tel que nous le connaissons de nos jours.